Les mots des autres

Vade-mecum lyrique pour terrasser les ombres

Posted by on 29 Mai 2019 in Les mots des autres, Scribouillure | 0 comments

Vade-mecum lyrique pour terrasser les ombres

Il était une fois Pense aux pierres sous tes pas d’Antoine Wauters publié chez Verdier. Cette fois-là se passe dans un pays imaginaire « dont on ignore le nom », un pays fictif qui pourrait bien être le nôtre ou le voisin ou encore celui dont on entend parler aux nouvelles, car c’est bien de notre monde où règnent les ombres dont il est question, et les toponymes ont des consonances qui semblent familières tout en étant exotiques (d’un point de vue purement québécois) : la région de Habdurga, la ville de Santa Lucia, Sassaru, la capitale, la Costa Lolla, le fleuve Irrighudu, le village de...

Read More

La Théo des fleuves : les confluences oppressives et libératrices

Posted by on 15 Mai 2019 in Les mots des autres, Scribouillure | 0 comments

La Théo des fleuves : les confluences oppressives et libératrices

Je mange, je bois, je vis, je meurs — pourquoi régner? Ce proverbe tsigane m’apparaît révélateur de l’âme d’un peuple qui a toujours refusé l’État — l’enfermement, l’enclosure, la soumission au Léviathan (Hobbes), au monstre froid (Nietzsche). Cet état d’esprit, l’œuvre La Théo des fleuves de Jean Marc Turine le traduit bien : « Le Tsigane ne quitte rien ni ne va quelque part, le Tsigane parcourt sa demeure, les terres qu’il traverse. La foulée tsigane est une déambulation infinie. » Son œuvre est inusitée. Poétique, lyrique, pourtant sans grandiloquence. Tout en mots simples,...

Read More

La langue bien pendue de Jack Sparrow

Posted by on 4 Mai 2019 in Le geek dans le placard, Les mots des autres, Scribouillure | 0 comments

La langue bien pendue de Jack Sparrow

Résultat de léchage de vitrine à ma librairie préférée à Bruxelles, Jack Sparrow — Manifeste pour une linguistique pirate de Laurent de Sutter s’avère une petite plaquette sublime et délectable! (Léchage délectable… mmmm!) Il fait partie d’une collection intrigante: «La Fabrique des héros»; voici ce qu’en dit l’éditeur, Les Impressions nouvelles: Dirigée par Tanguy Habrand et Dick Tomasovic, «La Fabrique des Héros» explore au travers de ses personnages le grand répertoire de la culture populaire (de la littérature au théâtre, de la bande dessinée à l’animation, du cinéma à la télévision et...

Read More

Enquête sur le Sillon

Posted by on 3 Mai 2019 in Aliénation et esclavage, Les mots des autres, Scribouillure | 0 comments

Enquête sur le Sillon

Samedi 16 mars 2019 — 14h55 — Café Caberdouche, Bruxelles Le synopsis en 4e de couverture est peu loquace: «Récit d’une femme partie rejoindre son amant à Istanbul»… Dans les faits, l’amant prend peu de place dans l’histoire; le propos est tout autre (me semble). C’est un excellent roman à bien des égards et que j’ai littéralement engouffré en 24 heures à peine. Sur la forme, l’écriture elle-même est rafraîchissante, entre autres parce que les dialogues sont rapportés de manière indirecte. C’est déroutant au départ, mais après quelques pages seulement je m’y suis habitué et ça donne un style...

Read More

L’avenir appartient aux polyglottes!

Posted by on 30 Avr 2019 in Éducation et (r)évolution, Branle-bas dans Babel, Les mots des autres, Scribouillure | 0 comments

L’avenir appartient aux polyglottes!

Le Scribe à gages reprend du service! Ma vie est back on track tirée par une locomotive remise à neuf et bien huilée, le paysage défile tranquillement — ma locomotive a jamais été pour le sprint, plutôt comme le petit train va loin, de préférence en prenant plusieurs pauses sur le chemin, pis avec des détours pour sonder autant le glauque des sombres vallées que l’éclatant des panoramas infinis. Cette session-ci j’ai la chance de donner le cours d’Idéologies politiques contemporaines, pis afin de les introduire, j’ai fait un détour qui nous a menés des racines antiques du proto-État à...

Read More

En parlant du loup…

Posted by on 11 Mai 2017 in L'insipide a mauvais goût, Les mots des autres, Scribouillure | 0 comments

En parlant du loup…

Depuis que j’ai lu 1984 et que j’ai participé au panel de discussion au cégep à ce sujet (voir ma scribouillure précédente), plein d’articles se mettent sur mon chemin qui étayent mon analyse. Les voici en vrac… Alain Deneault, «Le Canada est toujours une colonie», sur le management en politique et la réduction des humains à des éléments quantifiables, corvéables, malléables et, sommes toutes, jetables: «Le Canada vit sous le régime de la gouvernance, qui est pour moi le contraire de la politique bien qu’elle laisse planer cette confusion sémantique. Ce concept...

Read More

L’humain qui se tisse en se soulevant…

Posted by on 22 Mar 2015 in Aliénation et esclavage, Les mots des autres, Scribouillure | 0 comments

L’humain qui se tisse en se soulevant…

Qui est ce peuple? «Si l’on dit alors que “le peuple” est dans la rue, ce n’est pas un peuple qui aurait existé préalablement, c’est au contraire celui qui préalablement manquait. Ce n’est pas “le peuple” qui produit le soulèvement, c’est le soulèvement qui produit son peuple, en suscitant l’expérience et l’intelligence communes, le tissu humain et le langage de la vie réelle qui avaient disparu.» — À nos amis, Le comité invisible

Read More

Dédé traqué

Posted by on 3 Juin 2014 in Le hamster dans la roulette, Les mots des autres, Scribouillure, Sonder l'insolite | 0 comments

(Je voulais écrire quelques réflexions post-électorales… mais c’est jamais sorti. Semblerait que ce soit pas si important. Voici donc quelque chose qui me tient pas mal plus à cœur…) Sur les traces de Dédé des Colocs Dernièrement, et ça faisait longtemps que je voulais le faire, j’ai lu deux livres sur André Dédé Fortin du groupe Les Colocs : un de Raymond Paquin, son agent, l’autre de Jean Barbe, écrivain. Pourquoi s’est-il suicidé? Paquin n’avance pour sa part que peu d’explications, se contentant de relater les événements de son point de vue, et à sa manière assez...

Read More

L’élégance conforme au fond

Posted by on 17 Fév 2010 in Les mots des autres, Montées de lettres, Scribouillure | 1 comment

Mon coeur s’est enflammé comme une mèche en lisant L’élégance du hérisson et la détonation littéraire qui s’en est ensuivie n’a eu d’égale que… que… Y a-t-il déjà eu telle déflagration poétique dans mon univers? … Cyrano de Bergerac. Évidemment, il est impossible de comparer un baklava à une tarte chocolat-noisette, mais le ravissement du palais sémantique demeure aussi élevé, ainsi que le taux de cholestérol. Ce qui frappe dans ce livre, c’est que la plume de Muriel Barbery est aussi fine que les réflexions qu’elle nous offre sur...

Read More

Éloge de l’anomalie

Posted by on 14 Jan 2010 in Éducation et (r)évolution, Les mots des autres, Montées de lettres, Scribouillure | 2 comments

La nature s’enrichit de la bizarrerie, comme Foglia nous le rappelle — en ses mots si colorés — dans un article où il déclare: «Je suis, moi, furieusement pour les anomalies.» Son propos concerne la langue. Moi aussi, j’aime les anomalies du français, ses règles obscures, sa graphie incongrue et ses accents déroutants, sans parler de son étymologie dédaléenne. C’est joli, toutes ces cicatrices que la vie a laissées sur la langue. Et l’on sait bien que notre richesse, c’est précisément notre différence et notre complexité. Si l’on cherche à simplifier une...

Read More