Posts Tagged "Les mots des autres"

En parlant du loup…

Posted by on 11 Mai 2017 in Politique | 0 comments

En parlant du loup…

Depuis que j’ai lu 1984 et que j’ai participé au panel de discussion au cégep à ce sujet (voir ma scribouillure précédente), plein d’articles se mettent sur mon chemin qui étayent mon analyse. Les voici en vrac… Alain Deneault, «Le Canada est toujours une colonie», sur le management en politique et la réduction des humains à des éléments quantifiables, corvéables, malléables et, sommes toutes, jetables: «Le Canada vit sous le régime de la gouvernance, qui est pour moi le contraire de la politique bien qu’elle laisse planer cette confusion sémantique. Ce concept...

Read More

L’humain qui se tisse en se soulevant…

Posted by on 22 Mar 2015 in Politique | 0 comments

L’humain qui se tisse en se soulevant…

Qui est ce peuple? «Si l’on dit alors que « le peuple » est dans la rue, ce n’est pas un peuple qui aurait existé préalablement, c’est au contraire celui qui préalablement manquait. Ce n’est pas « le peuple » qui produit le soulèvement, c’est le soulèvement qui produit son peuple, en suscitant l’expérience et l’intelligence communes, le tissu humain et le langage de la vie réelle qui avaient disparu.» — À nos amis, Le comité invisible

Read More

Dédé traqué

Posted by on 3 Juin 2014 in Arts | 0 comments

(Je voulais écrire quelques réflexions post-électorales… mais c’est jamais sorti. Semblerait que ce soit pas si important. Voici donc quelque chose qui me tient pas mal plus à cœur…) Sur les traces de Dédé des Colocs Dernièrement, et ça faisait longtemps que je voulais le faire, j’ai lu deux livres sur André Dédé Fortin du groupe Les Colocs : un de Raymond Paquin, son agent, l’autre de Jean Barbe, écrivain. Pourquoi s’est-il suicidé? Paquin n’avance pour sa part que peu d’explications, se contentant de relater les événements de son point de vue, et à sa manière assez...

Read More

L’élégance conforme au fond

Posted by on 17 Fév 2010 in Lettres | 1 comment

Mon coeur s’est enflammé comme une mèche en lisant L’élégance du hérisson et la détonation littéraire qui s’en est ensuivie n’a eu d’égale que… que… Y a-t-il déjà eu telle déflagration poétique dans mon univers? … Cyrano de Bergerac. Évidemment, il est impossible de comparer un baklava à une tarte chocolat-noisette, mais le ravissement du palais sémantique demeure aussi élevé, ainsi que le taux de cholestérol. Ce qui frappe dans ce livre, c’est que la plume de Muriel Barbery est aussi fine que les réflexions qu’elle nous offre sur...

Read More

Éloge de l’anomalie

Posted by on 14 Jan 2010 in Lettres | 2 comments

La nature s’enrichit de la bizarrerie, comme Foglia nous le rappelle — en ses mots si colorés — dans un article où il déclare: «Je suis, moi, furieusement pour les anomalies.» Son propos concerne la langue. Moi aussi, j’aime les anomalies du français, ses règles obscures, sa graphie incongrue et ses accents déroutants, sans parler de son étymologie dédaléenne. C’est joli, toutes ces cicatrices que la vie a laissées sur la langue. Et l’on sait bien que notre richesse, c’est précisément notre différence et notre complexité. Si l’on cherche à simplifier une...

Read More

Philopoétique bruceleeenne

Posted by on 28 Juil 2009 in Arts, Lettres | 1 comment

En faisant quelques recherches sur les arts martiaux, je me suis penché sur la figure de Bruce Lee. Une légende. Voire un mythe — entendu ici au sens de «récit symbolique qui donne un sens à la vie, à l’action». Tout le monde connaît la façade, certes, mais je crois que bien peu connaissent qui se cache derrière: quelqu’un qui a longuement réfléchi sur les arts martiaux, il va de soi, mais également sur la vie et l’art en général. En écoutant des entrevues, j’ai trouvé qu’il avait un discours articulé. J’ai donc fouillé un peu plus loin pour découvrir...

Read More

Hic Sunt Dracones

Posted by on 7 Nov 2007 in Lettres | 2 comments

L’expression latine hic sunt dracones, qui veut dire «ici sont les dragons», se drape d’une légende, qui voile la réalité dans une brume mystérieuse. De fait, selon la tradition médiévale, les cartographes inscrivaient généralement, dans les régions mal ou peu connues, le terme terra incognita, «terres inconnues». Selon la légende, hic sunt dracones pouvait remplacer ce terme pour désigner les confins de la connaissance géographique où, logiquement, devaient se terrer des créatures fantastiques et redoutables comme les dragons. En réalité, un seul exemple subsiste de nos jours qui atteste...

Read More

Altérité scripturale

Posted by on 5 Mai 2007 in Lettres | 2 comments

«L’écriture, si elle prétend être davantage qu’un jeu, ou un enjeu, n’est qu’un long, interminable travail d’ascèse, une façon de se déprendre de soi en prenant sur soi: en devenant soi-même parce qu’on aura reconnu, mis au monde l’autre qu’on est toujours.» — Jorge Semprun, L’écriture ou la vie

Read More

Montagne et Méditerranée en prose

Posted by on 1 Mai 2007 in Lettres | 2 comments

Le rocher de Tanios… «Ma Montagne est ainsi. Attachement au sol et aspiration au départ. Lieu de refuge, lieu de passage. Terre du lait et du miel et du sang. Ni paradis ni enfer. Purgatoire.» Le rocher dont il est question sied sur cette Montagne aux pins majestueux et aux peuples fiers et simples. Et Tanios, qui est-il? Fils illégitime d’un cheikh? Élève doué? Instrument des puissances étrangères? Meurtrier? Libérateur de son peuple? Mélangeant la fiction et la réalité, le drame personnel et le conflit historique, Amin Maalouf peint une fresque d’une originalité sans pareil qui nous...

Read More

Mon jardin à moi…

Posted by on 19 Avr 2007 in Lettres | 0 comments

«Sois satisfait des fleurs, des fruits, même des feuilles, Si c’est dans ton jardin à toi que tu les cueilles! Puis, s’il advient d’un peu triompher, par hasard, Ne pas être obligé d’en rien rendre à César, Vis-à-vis de soi-même en garder le mérite, Bref, dédaignant d’être le lierre parasite, Lors même qu’on n’est pas le chêne ou le tilleul, Ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul!» Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac

Read More