Encore et encore et encore — jusqu’à quand?

Posted by on 16 Avr 2013 in Politique | 0 comments

Encore une tuerie. Encore un suicide. Tout le monde en parle. C’est un fou! Pourquoi a-t-il fait ça? C’est horrible!

OK, mais qu’est-ce qui se cache derrière ces phénomènes?

Une civilisation qui disjoncte solide. Comment ne pas virer fou? C’est plutôt la question à se poser. Comment ne pas virer fou quand on est bombardé de pressions sociales contradictoires :

(NOTA BENE : c’est pas un sermon, mais un simple défoulement.)

Sois original mais rentre dans le rang.

L’argent fait pas le bonheur mais les milliardaires font rêver.

Sois authentique mais les apparences sont importantes.

Fais l’amour, pas la guerre, cependant que la meilleure défense, c’est l’attaque.

Chicks-toi mais c’est la beauté intérieure qui compte.

Fie-toi pas aux apparences ni à ceux qui ont l’air louche.

Passe du temps avec les enfants mais bosse comme un cave pour ta carrière.

Il faut savoir prendre le temps de prendre le temps, néanmoins travaille comme un esclave pour te payer des bebelles inutiles qui scrapent trop vite pis des vacances qui durent pas assez longtemps (pis pendant ce temps-là, le travail s’accumule, ce qui fait qu’à ton retour, tu bosses doublement pour rattraper le temps perdu).

Aie de saines habitudes alimentaires, mais gâte-toi avec toutes les cochonneries programmées pour te rendre accro.

Faut faire du sport, sans négliger ta famille pis ta carrière.

Suis tes passions mais trouve-toi une vraie job.

Aie des rêves mais arrête de pelleter des nuages.

Sois visionnaire, pourtant résigne-toi à la dure réalité.

Change le monde mais arrête de critiquer, ça sert à rien, c’est ça la vie.

Relaxe, sauf qu’il faut respecter les échéances, toujours plus serrées au fur et à mesure que les machines te poussent dans l’cul, christ de fainéant.

L’important, c’est d’être intègre, néanmoins réussir sa vie, c’est être « quelqu’un » (comme si y’avait des gens qui étaient « personne »).

La spiritualité est fondamentale, sauf que notre société est totalement basée sur des notions matérialistico-consuméristes.

Récupère, réutilise, composte, mais aie la dernière version du dernier gadget à la mode, pur produit de l’obsolescence programmée, qui t’aidera à liker avec plus d’aisance et d’assiduité le dernier décolleté so shocking de la dernière poupoune tendance.

Pauvres animaux maltraités par les intégristes religieux, mais miam-miam-miam le bacon confiné dans de sordides cages si exiguës que le gras en ressort par bourrelets entre les barreaux, bourré d’hormones et d’antibiotiques qui se retrouvent dans les cours d’eau, puis dans la chaîne alimentaire.

C’est important de manger bio, mais >ark< faut surtout pas qu’il y ait de poques sur ta belle pomme écarlate, explosant de jus même en plein hiver.

Les christs de politiciens, sont toutts crotés, mais tu fais refaire ta salle de bain au noir.

Il faut préserver nos ressources limitées, mais l’économie doit rouler infiniment.

Leave a Reply