Tripper des bulles

Posted by on 1 Oct 2010 in Lettres | 0 comments

Ouuuuh, vieille expression douteuse que je ressors des boulàmites! Tripper des bulles signifiait littéralement «1. avoir un peu trop de plaisir; 2. déconner; 3. avoir trop pris de drogue» à une époque où la socialisation primait sur toute autre considération, c’est-à-dire au secondaire.

Ce préambule n’a de but que de fournir un contexte cognitif à mon titre, mais le véritable propos de ce billet sur le fly, c’est le suivant. Je suis au parc avec mon fils, et comme d’habitude j’ai apporté plein de jouets pour le divertir et ouvrir ses petits horizons.

Un de ces jouets, fourni par granmman, se trouve être une patente à faire des bulles de savon géant. Je me mets à faire des tas de bulles. Lyrio cour dans tous les sens pour les attrapper ou alors il veut les faire lui-même, ce dont il n’est pas encore vraiment capable.

Ça prend pas trop de temps pour que les quelques ados blasés qui vedgent dans la cour d’école retrouve illico leur esprit d’enfant et se mettent à courir en malade, riant et pétant des bulles. Mon fils est subjugué. Il en oublie les bulles tellement les grands l’impressionnent.

Et moi j’observe la scène en me disant que ces pauvres ados blasés feraient bien de s’acheter des patentes à faire des bulles…

Leave a Reply