Je le sens bouger…

Posted by on 28 Oct 2008 in Arts | 2 comments

«Je le sens bouger dans mon ventre!» m’écriai-je l’autre jour. Euh, non. Finalement, c’était les papillons dans l’estomac.

C’est fou, depuis que je l’ai vu en action lors de l’échographie, le fait d’être père est devenu passablement plus concret — en plus de savoir que c’est un gars. Je peux maintenant imaginer, visualiser cette vie prochaine, la sienne, la mienne, la nôtre. Et comme le ventre de ma douce grossit maintenant à vue d’œil (ou presque) et qu’elle sent de plus en plus les mouvements de la crevette, celle-ci m’apparaît de moins en moins théorique.

Le fait de l’avoir vue m’aide à me l’imaginer de manière concrète, cette petite vie intra-utérine faite de mouvements ultras saccadés. Est-ce un présage? Ou les têtards de cette taille bougent-ils tous avec cette même détermination?

D’accord, je ne le sens pas dans mon ventre, j’affirme cependant qu’il a déjà commencé à bouger dans mon cœur. Et non, il n’a pas encore de nom.

2 Comments

  1. Je suis très contente, pour l’une des rares fois, de pouvoir lire la perspective masculine de mettre un enfant au monde…

  2. Trop mignon…

    Profites-en mon cher, le meilleur reste à venir, hahahahahaha (j’en bleui)!!!

    Moi je me souviens très bien d’un moment où j’avais senti Némo bouger en touchant le ventre d’Alie… avec son pied ou sa main (ou le bout d’un fesse) qui étirait le ventre, tel un alien qui cherche à sortir! Malade!!! Complètement surréaliste! J’en était resté bouche-bée et très ému.

    Maintenant c’est une toute autre histoire, toute aussi merveilleuse, compliquée mais incroyablement fantastique, peu importe ce qui arrive (et c’est le cas de le dire bordel de merde)!

Leave a Reply